Journal intime de Sophie

 

L’été dernier, lors d’une ballade en voiture le long de la Loire, je fis une halte dans un charmant village afin de me rafraîchir.
Un journal oublié sur le bord du comptoir était ouvert à la page des petites annonces locales. On y voyait quelques photos de magnifiques demeures dont les prix ne semblaient pas extravagants.
Je me piquais de curiosité et décidais…

Télécharger le journal

intime de Sophie

Telles des cerises sous les chemises de soie, comme dit papy.

press to zoom

Mon petit frère est chiant. Des fois, il me fout des baffes parce que je veux pas qu’il soulève ma jupe. Il dit : c’est quelle couleur aujourd’hui ?

press to zoom

Ma grande soeur est blonde. Y parait qu’on dit plein de trucs sur les blondes. Moi la mienne elle a les yeux bleus et son bac philo.

press to zoom

Ce que j’aime bien chez ma soeur, c’est qu’elle a peur de rien. Dimanche dernier elle est allé servir le thé aux invités, sous les grands arbres du parc, habillée de son espèce de short gonflant doré (sur sa culotte rose et blanche). Gros succès, mais quand mère a vu ça, elle l’a envoyée immédiatement se changer. Elle a pleuré le reste de l’après-midi.

press to zoom

Ma copine Maria est portugaise, aussi brune que je suis blonde. Elle vit avec sa mère et ses deux soeurs. La troisième est allée directement au ciel, comme elle dit. Elle dit que depuis la mort de sa petite soeur, sa mère écoute la musique de malheur. Alors on pleure et on mange du chocolat.

press to zoom

...aussi blonde que Maria est brune

press to zoom

Papa et maman ont fait leur voyage de noces en Norvège. A voir les photos souvenirs, maman a dû drôlement se geler les fesses.

press to zoom

Ça me rappelle quand j’étais petite, maman m’avait fait une culotte en laine rose, doublé en ouatine, pour l’hiver.

press to zoom

Vendredi 14 août, papy est mort. Je l’aimai bien, mais quand même, ça plombe un peu les vacances. Lundi je mettrai mon grand pull noir pour le cimetière.

press to zoom

Mère me traite parfois de petite dévergondée. C’est pareil que vicieuse ? J’aurais pas du lui dire que j’avais pas mis de culotte sous ma robe de communion. Faut dire que l’abbé était beau comme un jésus. N’empêche qui faisait frais dans l’église.

press to zoom

Quand ma soeur va en boîte, elle met une robe en lamé or un peu transparente et en plus, sans culotte. Elle dit que ça marque. Moi je trouve que ça fait un peu pute. Bon, elle est pas trop jolie, mais foutue comme une fée.

press to zoom

Depuis que papy est mort maman met des fringues noires ou grises. Elle pourrait au moins mettre des pompes roses, comme moi, au minimum un chemisier couleur ou une fleur dans les cheveux.

press to zoom

Jeudi, maman me dit : à ton age, j’écrivais des poèmes.... Bon, alors ce matin j’ai écrit un poème. A mon nounou adoré Qui dans mes peines me console Et dans mes nuits me cajole. Entre mes nénés sagement tu dors Sinon je te fous dehors. Bon, je crois pas que je vais montrer.

press to zoom

Ma sœur revient de son voyage à NY, amoureuse d’un amerloc, excitée à mort, avec une collec de fringues dingues.

press to zoom

Ya des jours, quand je prends ma douche, ça m’agace entre les cuisses. J’en ai parlé à Maria. Elle dit que c’est le clicli et que quand on frotte ça fait de l’électricité.

press to zoom

Y parait que dans les pays froids les filles sont chaudes, c’est les garçons qui disent ça. Alors je dis qui faut des culottes en pilou, comme dit mamy.

press to zoom

Je crois que ma soeur est enceinte, mais faut pas le dire. Gros scandale assuré. Fille ou garçon, c’est le cauchemar, on voit des bébés partout.

press to zoom

Avec Maria on parlait des vieilles dames. On disait que leurs minous ça doit être un peu comme la peau de leur cou, avec les poils blancs. On se marre bien quand on voit mamy.

press to zoom

La nuit dernière, j’ai fait un gros cauchemar, alors je suis descendue en chemise de nuit à la cuisine me faire des tartines de nutela. Aussi j’ai bu une goutte de vin blanc du frigo. C’est pas dégueu mais ... je suis vite remonté à ma chambre parce que j’ai entendu marcher dans l’entrée.

press to zoom

Hier soir, j’étais dans la cuisine et dans le salon ça parlait du sexe des anges ? Je suis rentré et j’ai dit : on parle de moi ? Gros silence. La femme de ménage a accouché vendredi, d’une petite fille. Je l’ai vue dans son bain, les pattes en l’air... c’est peut-être ça qu’on appelle le sexe des anges

press to zoom

Dimanche on est allé à la messe avec Maria, sa mère et ses soeurs. C’était la première fois depuis ma communion. Le jeune curé n’était plus là. C’est un vieux gros, à sa place. Tout rouge, qu’il est. Ca donne pas envie de rigoler, malgré ses dentelles et sa grosse bague en or.

press to zoom

Noël 1993 Suite à un incident mineur et néanmoins l’intervention de la brigade des moeurs, on apprenait fin septembre, le départ précipité de Mlle Sophie L. Selon la presse People de cette fin d’année, Sophie L. est installée à NY oú elle serait à l’origine du mouvement Vulvettes underground....

press to zoom
1/1