Radiographie

Lors d'une étude radiographique approfondie de certains tableaux, il a été découvert que de façon évidente un ange gardien a constamment apporté son soutien à ces créations. Ce qui pourrait, entre autres choses, expliquer la passion de l’artiste pour Bach et la flûte traversière.

Au cours de ses créations, Gérard Clisson a toujours eu la sensation d'une présence énigmatique. S'en étant ouvert à un ami, sensible à ce genre de manifestations, celui-ci eu l'intuition de faire radiographier un tableau. Qu'elle ne fut pas sa surprise de découvrir une image angélique au coeur du tableau ! Fort de cette première découverte, d'autres tableaux furent radiographiés, qui ont révélé la même allégorie. De façon évidente, cette représentation est bien celle de l'ange gardien qui a fidèlement apporté son soutien aux créations de l'artiste. Ce qui expliquerait également la passion de Gérard Clisson pour Bach et la flûte traversière.

Post mis en avant
Posts récents